jeudi 17 septembre 2020

Thérapeute ou "Thérapute"...?

 

Photo by Marco Bianchetti on Unsplash

Dans cet article, j'avais envie de partager avec vous ma vision du thérapeute et non du "thérapute" ...!
 

Quel est le rôle du thérapeute de mon point de vue :

Une posture à tenir ?
Une confiance à gagner ?
Etre un guide ?

C’est la richesse d’une nouvelle relation qui se construit en dehors de toutes autres relations.

C’est une confiance qui s’instaure peu à peu. En tout cas c’est certainement une responsabilité, un véritable engagement, le mesurons nous lorsque nous sommes à cette place ? Je n’en suis pas certaine. En tout cas, pas tous, toutes... 

Pour moi le thérapeute aide son patient à grandir, en le soutenant, en l’écoutant pour qu’il puisse aussi trouver sa place et qui il est  dans ce monde. Ce peut être un vrai chemin de partages, d’échanges, de complicité, de conseils.

Le/la  thérapeut(e) doit être présent(e) pour guider son patient, être discret(e) pour lui permettre d’avancer sans le gêner. Le patient doit compter sur son thérapeute, pouvoir lui confier ses doutes, ses interrogations ou ses désaccords, dans des moments pas simples à vivre, pas simples à résoudre. 

Pareillement à l'adulte qui veille aux premiers pas de l’enfant, le thérapeute  est derrière le patient, ce qui est rassurant dans un univers inconnu de travail sur soi, mais qui signifie aussi que le patient peut toujours regarder devant soi, qu’il y a un horizon qui s’offre à lui, en toute liberté de choix et d'action. 

Dans cette relation il s’agit bien de co-construire ; je ne peux pas devenir une patiente si le thérapeute ne devient pas le thérapeute et il ne devient pas le thérapeute si je ne deviens pas sa  patiente. Peut être ne s’agit-il pas d’être, mais de devenir ensemble et séparément car le thérapeute et le patient forment une équipe qui n’occupe pas la même place mais qui tracent ensemble et séparément un chemin. Un chemin parfois plein d’inquiétude, parfois paisible où il est bon d’échanger, de dire ce qui va, ce qui ne va pas, ce qui interroge et ce qui interpelle. Un chemin où l'un et l'autre apprennent qui ils sont vraiment, en toute honnêteté, de soi à soi.


Laure Fontaine
www.maison-du-soin.com
Un retour à soi…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Thérapeute ou "Thérapute"...?

  Photo by Marco Bianchetti on Unsplash Dans cet article, j'avais envie de partager avec vous ma vision du thérapeute et non du "t...